FAQ sur les voyages en mission


Nous recevons souvent des questions similaires concernant les voyages en mission - en voici quelques-unes avec des réponses plus approfondies. Pour les questions plus élémentaires, n'oubliez pas de lire notre manuel sur les voyages en mission(disponible ici).

Q : Y a-t-il un âge minimum requis pour les membres de l'équipe ?

R : Oui, tous les enfants/étudiants qui voyagent avec une équipe doivent être âgés d'au moins 12 ans.

Q : Devons-nous apporter du linge de maison ?

R : Nous mettrons des draps et des oreillers à la disposition de chaque personne. Toutefois, si vous souhaitez apporter vos propres draps et oreillers, vous pouvez le faire et les laisser pour les enfants. Vous pourriez envisager d'apporter une couverture en laine polaire (quelque chose qui vous tiendra chaud les nuits d'été) car il peut faire assez frais en Haïti la nuit. Veuillez également apporter votre propre serviette et votre gant de toilette.

Q : Combien d'argent dois-je apporter pour ce voyage ?

R : Vous n'aurez besoin d'argent que si vous souhaitez acheter des cadeaux à rapporter pour votre famille/vos amis ou de la nourriture à l'aéroport. Pour ces raisons, vous ne devriez pas avoir besoin de plus de 100 dollars au maximum.

Q : Pourquoi demandez-vous que les femmes portent des robes/jupes à l'extérieur de l'orphelinat ?

R : Dans les zones rurales d'Haïti, les robes sont tout simplement la norme culturelle pour les chrétiens. Il y a beaucoup de normes culturelles qui sont improductives, auxquelles nous pouvons nous opposer, mais nous essayons de respecter les normes culturelles qui ne sont pas des questions de moralité. Demander que les femmes portent des robes modestes dans la communauté nous permet d'honorer la culture tout en maintenant la modestie dans une culture qui traite souvent les femmes comme des objets. Nous sommes également des exemples pour les jeunes filles de l'orphelinat - elles, comme tous les enfants, suivront notre exemple. Nous voulons bien les guider.

Q : J'ai lu dans le manuel des missions que vous préférez que nous dissimulions les tatouages et que nous enlevions les piercings, pourquoi ?

R : Comme pour la question ci-dessus sur la tenue vestimentaire, ce que nous montrons au monde aura un impact sur le message que nous partageons. Lorsque nous présentons le Christ à une autre culture, nous devons être conscients de ses croyances et de sa vision du monde, encore une fois - pour nous assurer que notre message n'est pas entravé sans le savoir. Les tatouages et les piercings peuvent avoir une connotation très négative dans la culture haïtienne et c'est pourquoi nous vous encourageons à faire ce que vous pouvez pour enlever les piercings et cacher les tatouages. À l'orphelinat, les gens sont plus habitués aux Américains, mais en dehors des murs, ils peuvent distraire de ce que vous essayez d'enseigner ou de faire.

Q : Que pouvons-nous nous attendre à manger ?

R : Tant que vous serez en Haïti avec le GVCM, vous n'aurez pas faim ! GVCM a engagé un cuisinier pour se concentrer uniquement sur les équipes qui sacrifient temps, énergie et argent pour venir servir à nos côtés. Vous mangerez de nombreux plats haïtiens locaux, dont certains sont légèrement modifiés pour plaire davantage au palais américain.

Vous serez nourri trois fois par jour à la cafétéria. Pour le petit déjeuner, notre cuisinière Nana sert normalement soit des œufs haïtiens (œufs avec un peu d'épices), soit des crêpes. Le déjeuner est généralement composé d'un sandwich ou de hot-dogs et de frites. Parfois, il y a une soupe. Le dîner est le repas pour lequel Nana fait habituellement tout son possible ! Spaghetti, beaucoup de riz et de haricots, un délicieux légume et de la chèvre (oui, de la chèvre), toujours accompagné d'un accompagnement : plantains frits, gombo frit, picklis (une salade de chou épicée) et bien plus encore !

Apportez de l'eau de votre chambre et nous aurons la possibilité de prendre le café de Nana (soooo good) le matin et des boissons gazeuses pour certains autres repas.

Q : Pouvez-vous expliquer les précautions de sécurité prises par le GVCM ?

R : La sécurité est une priorité absolue pour notre ministère. Lorsque vous êtes responsable de la vie de 130 enfants et de centaines d'amis qui sacrifient du temps et de l'argent pour servir avec nous, vous faites de votre mieux pour assurer la sécurité.

Les équipes ne sont jamais autorisées à se déplacer en dehors de l'orphelinat sans un membre du personnel haïtien. Ce vous aidera à comprendre les précautions culturelles et vous donnera les la capacité à communiquer avec les autres en cas de besoin. 

Sur place, un mur de 3 mètres entoure l'orphelinat et une équipe de gardes de sécurité armés est présente 24 heures sur 24 à la porte.

Le GVCM prend votre sécurité au sérieux, mais nous devons nous rappeler la vérité de notre situation. Nous vivons dans un monde déchu - ce qui signifie que, même si nous essayons d'établir des limites et un protocole de sécurité, nous ne pouvons pas écarter tous les dangers. Il ne s'agit pas de vous faire peur, mais de vous garder en alerte et de vous rappeler la vérité, à savoir que le mal peut se produire à tout moment de votre vie, nous devons être vigilants et sensibles à la conduite du Saint-Esprit dans nos vies.

Nous croyons vraiment qu'il n'y a pas d'endroit plus sûr que de marcher pleinement dans la volonté de Dieu.

Q : Parlez-nous de l'emploi du temps des enfants.

R : Pendant l'année scolaire, les enfants se lèvent à 6 heures du matin pour leurs dévotions quotidiennes, puis se préparent pour la journée et prennent leur petit déjeuner. L'école dure généralement de 8 h à 13 h, selon la classe à laquelle appartient l'enfant. Après l'école, il y a des corvées à faire, des devoirs à finir et le dîner à prendre. Plus un enfant est âgé et plus son niveau scolaire est élevé, plus il aura de responsabilités. Pendant l'année scolaire, nous essayons de limiter au maximum les activités avec les enfants, afin qu'ils puissent se concentrer sur leurs travaux scolaires.

Q : Quel type de vêtements dois-je porter pendant les jours de voyage ?

R : Les journées de voyage nous mènent parfois entre deux extrêmes. Nous quittons la fraîcheur du nord pour nous rendre à la chaleur du sud, et vice versa. Nous nous retrouvons également à bord d'avions dont les températures fluctuent considérablement et qui peuvent parcourir de longues distances entre les portes. 

Tout cela pour dire - s'habiller confortablement, mais modestement. Nous vous demandons de ne pas porter de leggings/pantalons de yoga lors de vos voyages afin d'honorer nos hôtes en Haïti. 

On peut suggérer des chaussures de tennis, un jean, un t-shirt et un sweat à capuche. Si vous préférez porter des sandales, je vous suggère d'emporter une paire de chaussettes dans votre bagage à main pour quand nous serons dans l'avion, car il peut faire assez froid.

Q : Quelle religion la majorité de la population pratique-t-elle en Haïti ?

R : Il existe en fait une variété de religions pratiquées en Haïti, mais les plus importantes seraient le catholicisme romain et le vaudou. Ces deux religions sont liées en Haïti - laissez-moi vous dire comment.

Lorsque les esclaves sont venus d'Afrique, ils ont apporté avec eux leur religion d'origine, le vaudou. Si vous demandiez à une personne qui pratique le vaudou si elle croit en un Dieu, elle vous répondrait par l'affirmative. Ils croient qu'il y a un Dieu, mais ils ne croient pas qu'il s'agisse d'un Dieu personnel. Ils croient que Dieu n'est qu'un être à la tête de nombreux autres esprits, souvent nommés d'après des saints catholiques. Ces saints/esprits sont ceux qui contrôlent la vie sur Terre, en bien ou en mal. Afin de plaire aux saints, ils établissent des sanctuaires, offrent des sacrifices et participent à des danses et à la possession d'esprits. La pratique du vaudou est une vie abandonnée au dieu de ce monde, Satan. Lui et ses démons se serviront de ceux qui lui ont livré leur âme pour jouer ses plans sur terre.

Allez-vous faire l'expérience du vaudou pendant votre séjour en Haïti ? Seul Dieu le sait. Vous entendrez peut-être le battement des tambours vaudou le soir ou le matin de l'extérieur dans la communauté. Vous verrez peut-être des sanctuaires en marchant dans la communauté. Vous rencontrerez peut-être des enfants issus d'une famille vaudou.
La seule chose à savoir est la suivante : lorsque votre cœur est rempli de Jésus-Christ, il n'y a pas de place pour Satan et ses démons.

Q : Si nous allons nager, quel type de maillots de bain est acceptable ?

R : Nous demandons que les femmes portent soit une pièce unique, soit un tankini et qu'elles portent des shorts si possible. Les hommes peuvent porter maillots de bain.

Q : Que faisons-nous si un enfant veut nous vendre quelque chose ?

R : Nous vous demandons de ne pas acheter ou accepter d'acheter quoi que ce soit à un enfant en particulier. Toutefois, si vous souhaitez voir ce qu'ils ont à vendre (principalement des bracelets), demandez à notre personnel de mettre en place un "marché" pour enfants à une heure déterminée. Un marché pour enfants est simplement une occasion pour tous les enfants d'installer leurs marchandises à un endroit et de leur donner à chacun une chance équitable de faire une vente. En outre, cela permet à notre personnel de savoir quels enfants reçoivent de l'argent et de s'assurer qu'ils ne font que des achats autorisés.

En plus des enfants, nous autoriserons occasionnellement quelques vendeurs locaux à vendre des bibelots dans un lieu déterminé pour une durée limitée. Il ne doit y avoir personne d'autre sur le campus qui vous demanderait d'acheter des articles chez eux. Si quelqu'un vous présente une offre, veuillez vérifier auprès de notre personnel avant d'accepter quoi que ce soit.

Q : Pourquoi recommandez-vous de ne pas donner nos coordonnées sur Facebook ?

R : Nous recommandons à tous les missionnaires de NE PAS partager leurs coordonnées personnelles ou leurs connexions aux médias sociaux avec le personnel et/ou les enfants de GVCM, en particulier avec les personnes que vous n'avez rencontrées qu'une seule fois. Il existe une mauvaise habitude bien établie de mendicité à distance parmi un nombre important d'Haïtiens (mais certainement pas tous). En donnant vos coordonnées, vous risquez de vous faire demander de l'argent par des personnes honnêtes dans le besoin ou par des escrocs. Dans les deux cas, notre ministère n'a pas pour mission de faciliter la mendicité, mais de donner aux Haïtiens les moyens de se prendre en charge et de s'équiper par le travail. Nous vous demandons de ne pas donner vos coordonnées afin de ne pas faire partie des dizaines de personnes à qui l'on demande de l'argent chaque fois que votre contact haïtien a un problème dans sa vie.

Q : Les enfants peuvent-ils manger avec nous à la cafétéria ?

R : Malheureusement, non. Je sais à quelle vitesse il peut sembler que vous établissez une relation avec les enfants de l'orphelinat, cependant, nous demandons qu'il n'y ait pas d'enfants à la cafétéria pour les deux raisons suivantes :

  1. Autoriser certains enfants à entrer dans la cafétéria, mais pas tous les, envoie le message involontaire que certains sont plus importants que d'autres. Nous souhaitons protéger le cœur de tous nos enfants contre la fierté et le découragement.
  2. Vous serez entouré d'enfants pendant toute la durée de votre voyage. Vos heures de repas sont l'occasion d'entrer en contact avec les membres de votre équipe, et de prier au sujet de votre mission pendant votre séjour en Haïti et à votre retour chez vous. En gardant les enfants en dehors de la cafétéria, vous pourrez vous concentrer sur les besoins de votre équipe et décompresser de l'activité constante que représentent les 130 enfants et plus.

Q : Parlez-moi de église.

R : L'Église en Haïti présente des similitudes et des différences avec l'expérience de notre Église aux États-Unis. 

A GVCM, il y a deux expériences d'église. 

La première est l'expérience principale de l'église. C'est là que les adultes se rendent avec leurs enfants. Trois heures de chants, de prières et d'apprentissage sur notre Père céleste. Ils s'occupent également de certains aspects administratifs et présentent les nouvelles personnes à l'église. Ici, votre équipe sera invitée à se présenter devant l'église et à être présentée à la congrégation. Votre équipe voudra peut-être chanter une chanson pour l'église - c'est un cadeau spécial que vous pouvez offrir à la congrégation d'accueil. L'église dure de 8 heures à 11 heures environ et peut se réchauffer. Apportez une bouteille d'eau pleine !

Ensuite, il y a une église pour les enfants de l'orphelinat. Si vous souhaitez assister à l'église des enfants avec les enfants, il suffit de nous le faire savoir ! Nous vous demandons d'attendre qu'ils présentent votre équipe à la congrégation, par respect et pour honorer nos hôtes. Pendant l'église des enfants, les enfants écoutent des histoires de la Bible, chantent de nombreux chants et prient. Elle se tient soit dans une pièce fermée de l'orphelinat, soit à l'extérieur, à l'arbre Zacchaeus.

Q : Quels types de jeux pouvons-nous apporter pour jouer avec les enfants ?

R : C'est l'une des parties préférées de nombreuses personnes lors d'un voyage en mission - le temps passé en tête-à-tête avec les enfants. Apportez tout type de jeu qui encourage la connexion. Nous savons que c'est la relation avec le Christ qui a changé notre vies, et ce sont donc les relations que nous avons sur terre qui contribueront à encourager cette transformation.

Quelques suggestions : le football/ballons de basketNous vous demandons de ne pas apporter de cartes à jouer en raison de problèmes involontaires qu'elles ont créés par le passé.

Les enfants ici sont également très artistiques et apprennent très vite - donc toute autre forme de bricolage que vous voudriez leur apprendre, ou tout autre jeu que vous pensez qu'ils apprécieraient - amenez-les avec vous !

Q : Parlez-moi de la connexion internet sur le campus. Comment puis-je contacter ma famille restée au pays ?

R : le GVCM a à la fois une capacité Internet et une ligne fixe qui peut appeler les États-Unis. Vous pourrez appeler chez vous si vous en avez besoin, et vous connecter avec vos amis et votre famille via une connexion internet si vous le souhaitez. 

Faites preuve d'intelligence avec votre smartphone. Utilisez-le pour communiquer avec les gens et prendre des photos, mais ne manquez pas l'expérience. De plus, si un smartphone peut être un outil utile pour communiquer avec un enfant qui ne parle pas beaucoup l'anglais (par un jeu ou des photos), ne laissez pas les enfants jouer avec votre téléphone de manière indépendante ou partir avec lui. De plus, certains enfants peuvent être insistants lorsqu'il s'agit de demander à utiliser votre téléphone - soyez l'adulte et ne récompensez pas l'impolitesse.

Notre Internet est soutenu par des chargeurs de batterie qui nous aideront à maintenir un système plus stable. Toutefois, il peut arriver que l'internet soit complètement hors service. Nous ferons de notre mieux pour le rétablir et le faire fonctionner - et nous aurons toujours un moyen de vous connecter avec votre famille au pays si le besoin s'en fait sentir.

Q : Y a-t-il des articles que je peux apporter pour faire un don qui aiderait le peuple haïtien?

A : Oui ! Voir notre liste ici : Les bénédictions que vous pouvez emballer

Si vous avez d'autres questions, veuillez contacter la coordinatrice des missions du GVCM, Ruth Prophete, à l'adresse ruth@gvcm.org.